EKIN Gel Traitant Pourriture Sévère des Fourchettes

Pourriture sévère des fourchettes
 
 

20,00

EKIN Gel Traitant Pourriture Sévère des Fourchettes s’utilise en action corrective et préventive de la pourriture de fourchette.

Il est issu d’une recette secrète des maréchaux du 18ème siècle. Il assainit, purifie et désodorise les fourchettes. Il constitue un film protecteur contre les agressions extérieures de l’urine sur la fourchette, sans être occlusif.

Flacon de 200 ml

Fabriqué en France

(Composition et conseils ci-dessous)

Description

Composition du gel traitant pourriture sévère des fourchettes

Produit 100% naturel

Produit composé exclusivement d’ingrédients actifs. Les matières premières sélectionnées ont toutes des propriétés qui contribuent à l’efficacité attendue :

  • Le sulfate de cuivre : assainisant et purifiant agit sur la pourriture des fourchettes
  • Le vinaigre et le miel  : assainisants et purifiants de la corne.

Contient également : Epaississant naturel, Eau
Gel, 200 ml

Effets du gel traitant pourriture sévère des fourchettes

EKIN Gel Traitant Pourriture Sévère des Fourchettes s’utilise en action corrective et préventive de la pourriture de fourchette.

  • Issu d’une recette secrète des maréchaux du 18ème siècle.
  • Il assainit, purifie et désodorise les fourchettes.
  • Il constitue un film protecteur contre les agressions extérieures de l’urine sur la fourchette, sans être occlusif.

Conseils d’utilisation

  • Agiter avant emploi
  • Appliquer le gel en enfonçant la canule dans les lacunes et trous de fourchette et laisser à l’air libre
  • Appliquer une fois par semaine en mode préventif ou trois fois par semaine pendant quatre semaines sur les fourchettes déjà atteintes
  • Stabilité du produit entre 4 et 40 degrés

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Structure et fonction du pied du cheval

Les soins apportés au pied du cheval sont trop souvent négligés. Or il est intéressant de connaître la structure et la fonction de ce pied pour pouvoir prévenir la majorité des pathologies liées au sabot.

Pour comparaison avec l’homme, le cheval a des membres qui sont composés d’un doigt simple.

La structure d’un pied de cheval :

La boite cornée est le premier emballage des tissus mous du pied, elle se compstructure-pied-chevalose de 3 parties :

  • La paroi qui est un équivalent de l’ongle humain. Elle pousse de 1 à 2 cm par mois. C’est la partie la plus épaisse du sabot.
  • La sole est la surface plantaire du pied, elle est moins dure que la paroi et se dispose en forme convexe de manière à résister aux pressions .
  • La fourchette est constituée à moitié d’eau, c’est une corne souple et élastique qui joue le rôle d’amortisseur. La sole et la fourchette forment donc le plancher du sabot.

La membrane kératogène est la partie qui se retrouve à nue si l’on enlève la boite cornée du sabot, elle contient notamment le bourrelet. Le bourrelet est une bande de corne molle autour de la couronne. Celui-ci protège la paroi des agressions externes.

La partie interne constitue la base ostéo-articulaire. C’est le squelette du doigt composé de 4 os. L’os du pied sert de soutien, l’os naviculaire agit sur les tendons et les articulations. Enfin, l’os de la couronne (2ème phalange) et l’os du pâturon (1ère phalange) sont deux os dans le prolongement du pied situés sous l’os du canon.

Les tendons et les ligaments vont ensuite contribuer aux mouvements en reliant les os entre eux. Les principaux tendons sont :

  • 2 tendons fléchisseurs : le fléchisseur superficiel ou tendon fléchisseur profond. Ils forment la partie active de soutien du doigt.
  • 2 tendons extenseurs : un extenseur latéral des phalanges, un extenseur antérieur des phalanges.

Le rôle amortisseur du pied :

Il est maintenant plus facile de comprendre le fonctionnement du pied du cheval. Son rôle principal étant de supporter le poids du corps et d’amortir les chocs de la marche.

Lorsque le pied se pose à terre, l’os du pied descend dans le sabot en étant freiné par la corne. L’élasticité du sabot est donc très importante dans le rôle d’amortissement. L’appui des os et de la fourchette sur le sol compriment le coussinet plantaire ce qui favorise la circulation du sang au niveau du pied et permet d’amortir les chocs. Il faut savoir que le pied est considéré comme une pompe pour la circulation du sang. Lorsque le sang descend à l’extrémité du pied, il est automatiquement remonté par la force exercée lorsque le cheval frappe le sol avec son sabot.

La fourchette située en dessous du coussinet va entrer en contact avec le sol et amortir les ondes de choc par dilatation des parois du pied. Il faut donc veiller à ce que la fourchette soit toujours intègre et lui appliquer des soins constants.

Pour l’entretien, EKIN préconise EKIN Onguent sabot sec ou Onguent sabot terrain humide. Et le EKIN régénérateur de corne si la corne est vraiment abîmée par le ferrage. Ils renforcent la sole, la paroi et la muraille.